Apprendre la musique ça change l’écoute ?

img
Est-ce qu’une fois qu’on commence à apprendre à jouer de la musque ou chanter on perd le plaisir et l’émerveillement qu’éprouve quelqu’un qui ne fait pas de musique quand il écoute une belle chanson?
Certes l’écoute change quand on commence à faire de la musique. On aime reproduire ses chansons favorites et quand on découvre de nouveaux morceaux qui nous plaisent on se laisse prendre, et par la chanson, et par l’envie de la reprendre.
Mais l’émerveillement ne disparait pas. Au contraire, quand on fait de la musique on est émerveillé par les musiciens qui arrivent à des niveaux très avancés en terme de création et de maitrise de leur voix ou de leurs instruments. Moi c’est Joe Satriani à la guitare que j’admire peut-être le plus, avec ses rythmes tendres et puissants à la fois. Ses solos rapides qu’ils superpose sur les riffs joués par Galen Henson me font vibrer tels une chanson de métal et ses douces mélodies des fois avec un air oriental soignent ma mélancolie tel un chanteur de mezwed pour un tunisien méprisé gratuitement dans son propre pays- et moqué davantage pour avoir noyé son chagrin dans le mezwed et la koudia.
Rien que Made Of Tears Live 2006 me fait voyager dans le temps et dans l’espace en admirant la mélodie, les solos, la présence sur scène de Satriani, les émotions qu’il dégagent par ses expressions ou par sa guitare avec qui il est parfaitement connecté.
En parlant de connexion avec son instrument, depuis un an il y a un guitariste qui ne cesse de me fasciner, même en regardant une de ses vidéos pour la millième fois. C’est Stevie Ray Vaughan ou SRV !
Si Satriani travaille beaucoup ses chansons et essaye d’aller le plus profond possible, SRV défie les lois de la nature. Ce n’est pas une exagération parce que la musique qu’il produit, on dirait qu’elle a toujours été présente en lui et qu’il ne fait que nous la délivrer sur scène. Tel un Hendrix qui a vécu 27 ans suffisants pour nous laisser un héritage à écouter, à reprendre ou à développer,  SRV nous a quitté trop tôt en laissant plusieurs perles dont “Lenny”, “Ain’t gonna give up on love” ou “Texas Flood”. Ce Texas bluesman est magnifique sur scène. Sa voix, son allure, ses mouvement et surtout cette fameuse connexion avec sa guitare. Son concert, accompagné de Reese, Chris, Tommy et Johnny à Montreux en 1985 est un chef-d’œuvre.
Avec des musiciens comme Satch ou SRV, on n’est pas perdant. On peut devenir un artiste comme eux, un vrai, mais que ça arrive ou non on se régale en les écoutant ou en les regardant.
Je retourne à ma question posée au début de ce texte. C’est vrai que j’y ai répondu explicitement et implicitement. Mais au fur et à mesure que je vous écrit, je me rends compte que la vraie question est de savoir comment inculquer l’apprentissage de la musique à nos enfants avant même d’aprendre à lire et à écrire. Parce que l’école c’est leur employeur qui en récoltera peut-être les fruits mais la musique c’est leur âme qui en sera nourrie toute leur vie.”
Cordialement
Chelbi Kcharem
Facebook Comments

الكاتب admin

admin

مواضيع متعلقة

اترك رداً

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.